Le Royaume-Uni cherche l'aide du Colorado pour le gaz de schiste

Gaz de schsite  royaume-Uni  accords  Etats-Unis  Colorado

La volonté d’entamer l'exploitation commerciale du gaz de schiste dans le Royaume-Uni pose un problème aux législateurs du pays confrontés à une technique qu'ils ne comprennent ou ne maîtrisent pas forcément. Pour encadrer l'industrie, ils demandent l'aide du Colorado.

La création d'une loi-cadre qui soit propice au développement de l'industrie mais conforme aux attentes environnementales de la société et de l'Union Européenne semble donner du fil à retordre aux politiciens britanniques.

Ils ont donc décidé de se tourner vers les Etats-Unis et, en particulier, le Colorado, pour une aide à la fois législative et industrielle. D'une part, ils cherchent des idées pour une loi-cadre sur la technique de fracturation hydraulique, d'autre part ils cherchent à signer des accords commerciaux.

Le Consul général du Royaume-Uni à Denver, Beverly Simpson, a affirmé que des décideurs économiques et des investisseurs potentiels se sont rencontrés à Grand Junction, dans le Colorado.

Beverly Simpson a invité tous les industriels pétroliers et liés à l’exploitation du gaz de schiste de participer aux débats et discussions en vue d'un accord commercial entre USA et Royaume-Uni.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire