La compagnie pétrolière Penn Virginia étend ses possessions au Texas

Penn Virginia  Texas  Eagle Ford  acquisition

La compagnie pétrolière et gazière, Penn Virginia, a annoncé qu’elle comptait faire l’acquisition de 19 000 acres (environ 77 millions de m²) de terrain dans la formation de schiste Eagle Ford au sud du Texas et ainsi s’y étendre considérablement.

Penn Virginia a annoncé qu’elle comptait acheter les baux de la compagnie pétrolière Magnum Hunter Resources pour une somme approchant les 400 millions de dollars. La superficie achetée, représentant environ 77 millions de m², contient des réserves d’huile de schiste estimée à 12 millions de barils.

Baird Whitehead, le directeur général de Penn Virginia, a ainsi déclaré : « nous voyons cette transaction comme une acquisition nous permettant de nous transformer et d’avoir une emprunte assez vaste dans ce que nous considérons comme la plus importante ressource de gaz de schiste au niveau national ».

Cette annonce n’a pas enchanté les investisseurs. En effet, avant cette acquisition les actions de la compagnie pétrolière alors qu’elles fermaient jeudi, étaient en baisse de 4,2%, atteignant péniblement les 3,68 dollars et depuis ce rachat de la compagnie, ses actions présentaient une baisse de 5,6%. Selon le vice président de la compagnie, « cela est plus dû à un manque de confiance dans les actions que dans cette acquisition ».

Cet achat de Penn Virginia sera en grande majorité financé par de nouvelles dettes de la compagnie, cependant il reste à cette dernière la possibilité de mettre à la vente 10 millions d’actions originaire de Magnum Hunter pour 4 dollars chacune.

Penn Virginia investit de plus dans une formation de schiste extrêmement prolifique comme le montre la montée de ses prix. La première fois que Penn Virginia y a acheté des terrains, la compagnie a payé 4 285 dollars l’acre, elle doit désormais payer 21 000 dollars pour une acre.

Cette année, l’huile de schiste devrait représenter 55% des activités de la compagnie pétrolière indépendante, une croissance de 17% depuis 2011.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire