La formation Marcellus pourrait payer les retraites des pennsylvaniens

Marcellus  Pennsylvanie  redevance  schiste

Alors que la Pennsylvanie manque cruellement de fonds pour payer les retraites de ses habitants, utiliser l’argent gagné par l’Etat grâce à la formation Marcellus pourrait être une bonne idée.

La Pennsylvanie doit aujourd’hui faire face à un manque de fonds s’élevant à 41 milliards de dollars pour payer les retraites de ses habitants. Les propositions pour réformer les paramètres de paiement des retraites se multiplient et ne plaisent pas à tout le monde.

La Pennsylvanie est aujourd’hui obligée de faire des compromis budgétaires qui mènent certains secteurs publics comme l’éducation, les infrastructures, la santé ou encore la sécurité publique à être sous-financés. Cependant il pourrait en être autrement.

Il est conseillé à l’Etat de commencer à agir comme l’Etat riche en énergie qu’il est devenu et, grâce aux milliers de puits de gaz de schiste creusés sur son territoire, à la formation Marcellus, de demander une redevance aux foreurs.

D’autres Etats ont obtenus des gains importants grâce à cette redevance des industries pétrolières et gazières. La Virginie de l’Ouest a par exemple négocié une redevance de 6,1% et gagne ainsi de grosses sommes d’argent, tout comme le Texas, l’Oklahoma, le Dakota du Nord et l’Alaska.

La Pennsylvanie récupère de l’argent grâce à ce secteur certes, mais elle pourrait en avoir beaucoup plus. En ne négociant qu’une tarification sur l’impact des gaz naturels, elle gagne moins d’argent qu’avec une redevance basée sur le volume de production.

Sachant que la plupart des Etats gagnent 3,34 dollars tous les 35 310 mètres cubes environ de gaz produit, et ajoutant à ceci les estimations de la grandeur de la production à la formation Marcellus, la Pennsylvanie pourrait gagner 2,5 millions de dollars par puits en 20 ans. Etant donné qu’il est prévu de construire plus de 10 000 puits dans cette formation d’ici à 2020, l’Etat pourrait alors atteindre les 24 milliards de dollars de redevance en 20 ans, de quoi peut-être convaincre l’Etat à rentrer dans le moule.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire