Gaz de schiste : l’Ukraine et Chevron s’associent autour d’un projet de 10 milliards de dollars

Ukraine  Chevron  Stavytsky  Russie

Un accord de partage de la production de gaz de schiste a été trouvé entre le gouvernement ukrainien et l’Américain Chevron et devrait être signé en mars prochain. Il porte sur un projet de développement de l’exploitation du gaz de schiste et vise à réduire la dépendance énergétique du pays vis-à-vis de la Russie.

Une production attendue de 10 milliards de mètres cubes par an

Samedi 1er février, Eduard Stavytsky, ministre ukrainien de l’Energie a annoncé que son pays allait signer un accord de partage de la production de gaz de schiste avec la compagnie pétrolière américaine Chevron. Cette alliance, dont la signature formelle est prévue pour mars prochain, doit permettre de développer l’exploitation de cette ressource non conventionnelle dans les régions frontalières de l’Union européenne.

L’un des objectifs majeurs du gouvernement ukrainien est naturellement d’améliorer la sécurité énergétique du pays et donc de réduire la dépendance vis-à-vis des importations de gaz naturel russe. En effet, alors que l’Ukraine a dû renoncer à un rapprochement avec l’Union européenne en raison de contraintes énergétiques de plus en plus lourdes pour les finances du pays. Une décision incontournable, mais qui suscite actuellement une grande agitation à Kiev, et qui a notamment conduit le Premier ministre Mykola Azarov à la démission. Dans ce contexte, l’accord avec Chevron arrive à point nommé pour soulager le gouvernement d’un fardeau qui influe considérablement sur sa politique étrangère.

Une production annuelle de 8 à 10 milliards de mètres cubes de gaz de schiste est attendue des opérations de Chevron.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire