Contrats et marchés

Pologne  marathon oil  san leon energy  gaz de schiste  europe  investissement  projets  abandon

Les compagnies Nord-Américaines désertent le gaz de schiste polonais

La Pologne, pays d'Europe qui s'est lancé le plus rapidement et sûrement dans la recherche de gaz de schiste, ses réserves estimées étant les plus importantes du continent, voit doucement les compagnies engagées dans des projets d'exploration et exploitation rebrousser chemin. Le boom du gaz de schiste polonais pourrait être compromis.

Lire la suite
forage  Argentine  équipement  gaz de schiste  investissement  schlumberger  industrie

Il n'y a pas de manque d'équipements de forage en Argentine

Les restrictions d'importation que l'Argentine met sur les équipements étrangers faisaient craindre aux compagnies pétrolières un manque qui aurait pu compromettre leurs prévisions et plans dan l'exploitation du gaz de shciste sur le territoire, en particulier dans le grand gisement de Vaca Muerta. Mais cette crainte ne s'est pas confirmée en 2012.

Lire la suite
RIL  Reliance Industries Limited  Alok Agarwa  Inde  gaz de schiste

L'activité de forage de RIL devient plus importante sur le sol américain que sur le sol indien.

En Inde, les extractions domestique de gaz de schiste de la compagnie pétrolière RIL (Reliance Industries Limited) ont été devancées par l'exploitation des réserves naturelles de schiste à l'étranger du groupe.

Lire la suite
Keystone XL  pétrole  gaz de schiste  Etats-Unis  TransCanada  Keystone  pétrole brut  Oil Change International  Steve Kretzmann  Agence internationale de l'énergie  oléoduc

Amérique du Nord : un projet pétrolier remis en question par l’explosion du gaz de schiste

L'extension de l'oléoduc devant créer une nouvelle route d'acheminement du pétrole issu des sables bitumineux du Canada vers le Golfe du Mexique en passant par le Montana, le Dakota du Sud et le Nebraska est remis en question par le boom du gaz de schiste aux Etats-Unis. Le projet, lancé il y a 5 ans par Keystone XL, est estimé à 5,3 milliards de dollars soit un peu plus de 4 milliards d’euros.

Lire la suite
Imerys  proppants  céramique  PyraMax  gaz de schiste  investissement  industrie

La française Imerys investit encore dans le gaz de schiste américain

L’interdiction du gaz de schiste en France oblige les industriels français à développer leur activité aux Etats-Unis comme le fait actuellement Imerys qui a investi plus de 200 millions de dollars pour racheter PyraMax Ceramics, productrice de proppants.

Lire la suite
pétrochimie  craquage  hydrocarbures  sabic  partenariat  gaz de schiste  investissement  usine

La saoudienne SABIC va construire une usine de craquage d’hydrocarbures

Le boom du gaz de schiste aux Etats-Unis n’intéresse pas seulement les compagnies pétrolières mais bien l’ensemble de l’industrie pétrochimique mondiale. Si le gaz de schiste permet de rendre compétitives les industries de fabrication de plastiques, la compagnie saoudienne SABIC veut profiter de ce boom en s’attaquant au craquage d’hydrocarbures.

Lire la suite
<4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 >

Le monde énergétique, et plus particulièrement celui des gaz et des huiles de schiste, est un énorme secteur économique aux enjeux financiers et industriels conséquents. Des milliers de personnes travaillent tous les jours, qu'il s'agisse de mener à bien des prospections, des extractions ou du raffinage d'hydrocarbures liquides ou de gaz, ou sur les supports commerciaux et marketing.

Cette économie est sans cesse en développement, de plus en plus avec la mondialisation galopante. Si un gisement de shale est découvert en Afrique du Sud, ce pourra très bien être une compagnie hollandaise qui sera en charge de l’exploitation. Pour venir s’installer en Chine, les géants européens et américains se battent à coup de milliards de dollars. Les sondes de la roche mère faite en France et les découvertes de gaz de schiste qui ont suivi  sont notamment le fruit d’une compagnie pétrolière australienne.

Le site LeGazdeSchiste.fr fera régulièrement le point sur les derniers contrats, fusion-acquisition et autres joint-ventures dans le domaine du schiste. Cela fait partie de la compréhension générale du secteur que de bien comprendre comment les acteurs économiques s’entendent, travaillent ensemble, se font concurrence, se développent et évoluent