Batho ne nommera pas les membres de la commission de suivi sur le gaz de schiste

Delphine Batho  commission de suivi  gaz de schiste  conférence environnementale

La décision sur l’avenir de la commission de suivi sur le gaz de schiste était attendue durant la Conférence Environnementale qui commencera demain mais Delphine Batho, ministre de l’Ecologie et de l’Energie a pris les devants ce matin sur RTL.

La commission a été créée avec la même loi de juillet 2011 qui interdit la fracturation hydraulique puis a été précisée avec un décret daté du 21 mars 2012. Mais jusqu’à présent aucun des 22 membres n’a été nommé.

Et la volonté de Mme Batho est que cela reste ainsi, en tout cas pour le moment : « Elle n'est pas nommée, cette commission, ce n'est pas prévu immédiatement » a-t-elle annoncé sur RTL.

Une annonce qui fera plaisir aux écologistes et aux ONG mais qui risque fortement de déplaire aux industriels du secteur énergétique. « En matière de politique de l'énergie, je crois que chaque peuple est souverain (...), ce sont les citoyens qui décident, ce ne sont pas les multinationales » a expliqué la ministre.

Mme Batho n’a toutefois pas exclu la possibilité de l'extraction du gaz de schiste « si une autre technique était développée » qui pose moins de problèmes environnementaux. « A ce moment-là, on aurait un autre débat : est-ce que l'avenir, l'après-pétrole, c'est d'aller chercher de nouveaux hydrocarbures? »

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire