Sondages auprès des Français concernant l’exploitation du gaz de schiste

sondage  environnement  wwf  orse

Alors que la conférence environnementale va avoir lieu à la fin de la semaine, plusieurs sondages viennent d’être finalisés, révélant l’opinion des Français en matière d’environnement, et rendant compte d’une opposition plus ou moins évidente à l’encontre des gaz de schiste.

La conférence environnementale organisée par le gouvernement va se dérouler les 14 et 15 septembre prochains, avec pour objectif de traiter de la transition énergétique et de la préservation de la biodiversité, ainsi que d’engager des travaux pour « élaborer des réponses » notamment « sur la fiscalité écologique » et « le lien entre la santé et l’environnement » a précisé Delphine Batho.

A la veille de cette conférence, l’association écologiste WWF a sondé les Français en matière d’écologie. Cette étude réalisée par l’Ifop montre que l’impact de la pollution sur la santé est la priorité de la population de l’Hexagone, et que 95% d’entre eux sont favorables à des études sanitaires liées aux risques environnementaux.

Cette enquête confirme aussi l’opposition dans l’opinion envers l’exploitation des gaz de schiste, 72% des Français demandant « l’interdiction définitive de l’exploration et de l’exploitation » de ces hydrocarbures non conventionnels, qui nécessite la technique d’extraction controversée de la fracturation hydraulique.

Cependant, selon un autre sondage réalisé par Mediaprism pour le compte de l’Observatoire sur la responsabilité sociale des entreprises (ORSE), les Français se montrent plus conciliant vis-à-vis de l’exploitation du gaz de schiste. Bien que la classe politique soit unanimement opposée à la technique de la fracturation hydraulique, les Français sont néanmoins 40% à ne pas s’opposer à l’exploitation du gaz de schiste si les conditions sont satisfaisantes.

François Fatoux, délégué général de l’ORSE, explique que ce taux relativement élevé « ne reflète pas une hostilité de principe », trois sondés sur quatre s’estimant mal informés au sujet du gaz de schiste.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire