Gaz de schiste : la lutte d’un pope roumain

gaz de schiste  roumanie gaz  chevron

Le 27 Mai dernier, à Bârlad en Roumanie, le protopope Vasile Laiu manifestait contre l’exploitation du gaz de schiste.

Vasile Laiu est un archiprêtre orthodoxe de la ville de Bârlad est devenu en peu de temps une figure symbolique de l’opposition à l’exploitation du gaz de schiste.

Dans un pays où l’Eglise tient encore une grande place dans le quotidien des roumains, le pope Laiu a décidé de réagir à l’autorisation donnée par le gouvernement à la société américaine Chevron afin d’exploiter les gisements de gaz de schiste. (Moratoire sur le forage de gaz de schiste, août 2012)

« Je préfère mourir debout que de périr la tête dans la boue de Chevron » s’est-il exclamé.

Bien que l’idée qu’un pope puisse manifester soit saugrenue, d’autres prêtres n’ont pas tardés rejoindre sa cause. A l’âge de 50 ans, Vasile Laiu a le goût de l’action : il a manifesté le 4 avril dernier lors de la « journée nationale contre le gaz de schiste ».

« Nous allons tous être esclave de Chevron » a-il dit, entrainant la majorité des roumains derrière lui.

La Roumanie qui lutte contre la dépendance vis-à-vis du gaz russe n’est pas au bout de ses peines puisque des rumeurs circulent quant à un éventuel lobby que Gazprom financerait secrètement pour bloquer les prospections de sociétés américaines.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire