Centrica va investir d’avantages pour l'exploration du gaz de schiste

centrica  gaz de schiste

L’accord de 40 millions de livres sterling signé par la société mère de British Gas, a pris 25% d'intérêt grâce au permis d'exploration de gaz de schiste à Bowland. 

Centrica se verra payer des coûts d'exploration et d'évaluation allant jusqu'à 60 millions de livres sterling.
Sur le site de Bowland dans le Lancashire, il y a déjà été exploré à trois reprises. Cela confirme la grande quantité de gaz naturel présente dans les sous-sols.

Centrica a tout de même ajouté qu’elle restait prudente quant à son investissement dans la licence d’exploration du gaz de schiste Cuadrilla Bowland.

"En investissant dans la licence Bowland nous sommes prudemment optimistes. Il y a un réel potentiel car il y a beaucoup de gaz là-bas, mais tant que les puits d’essais n’ont pas été mis en place, on ne peut pas juger de la rentabilité d’un tel investissement. », s’est exclamé Nick Stuff, directeur financier de Centrica. 

"Nous allons voir comment les tests évoluent ces deux prochaines années et si elles tout va bien, cela confirmera qu'il y a un grand potentiel de gaz de schiste pour le pays."

Le British Geological Survey a estimé que les réserves de gaz de schiste dans le nord de l'Angleterre s'élevaient à 40 milliards de mètres cubes (1.300 billions de pieds cubes).

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire