Le co-fondateur de Chesapeake évincé

Chesapeake  démission  Aubrey McClendon  gaz de schiste

Aubrey McClendon, co-fondateur de la compagnie pétrolière Chesapeake, numéro 2 américain du gaz, va quitter la société suite à une mise en cause de sa gestion et des différends avec le conseil d’administration.

En 1989 naissait Chesapeake. Depuis, la compagnie a grossi jusqu’à devenir une compagnie internationale et la seconde compagnie américaine du gaz. Son co-fondateur, Aubrey McClendon en a toujours tenu les rennes, jusqu’à aujourd’hui.

Pourtant, c’est à lui que l’on doit le boom américain du gaz de schiste. Le projet d’achat de terrains contenant dans leur sous-sol ce gaz, ainsi que le développement de la technique de fracturation hydraulique sont essentiellement ses idées.

Toutefois, le boom du gaz de schiste a aussi entraîné une baisse historique du prix du gaz Outre-Atlantique entraînant par là une perte de profits qui pourrait être à l’origine de cette décision de la part des actionnaires. Sur les 9 premiers mois de l’année dernière la société aurait perdu plus d’un milliard de dollars.

M. McClendon serait aussi accusé de conflits d’intérêts suite à une prise de participation de 2,5% dans chaque puits d’extraction du gaz de schiste ce qui n’a pas plu à ses actionnaires. Après avoir pris contrôle du conseil d’administration et avoir demandé à Aubrey McClendon de quitter son poste de président, ils veulent qu’il quitte désormais son poste de directeur général.

Le nouveau directeur général qui n’a pas encore été nommé devra redresser la société et continuer le programme de désinvestissement et de vent de terrains. Il devra aussi s’occuper de gérer les plaintes déposées par le Département de la Justice à l’encontre de la compagnie accusée d’entente avec la compagnie rivale Encana.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire