AGL va revoir sa fracturation hydraulique

AGL  pollution  environnement  Australie

La compagnie de gaz AGL a promis une refonte totale de ses pratiques de contrôle de l’air et de l’eau, les Autorités de Protection de l’Environnement étant en train d’examiner de possible violation des permis de pollution de la compagnie.

La compagnie AGL aurait selon les Autorités de Protection de l’Environnement violé ses permis de pollution lors d’opérations de forage dans le sud-ouest de Sydney.

Cette décision découle d’un appel  d’une agence de santé,  NSW Health,  pour une « évaluation complète des risques potentiels pour la santé humaine » en rapport à la proposition de forage en banlieue de la compagnie. L’agence de santé a précisé qu’elle n’a pas été consultée assez tôt pour pouvoir se prononcer.

Mardi 22 janvier, AGL a précisé que cela se ferait avec l’aide d’ingénieurs, de scientifiques, de professeurs, de l’EPA mais aussi avec le commissaire d’Etat des eaux et du territoire, Jock Laurie. Le nouveau programme de forage sera annoncé le 1er mars.

Mike Moraza, le directeur général de la compagnie AGL, a déclaré qu’ « AGL s’engage à démontrer que ces opérations sont sûres et ne représentent aucun risque pour la communauté » avant d’ajouté qu’ « alors que la CSG (association de production et d’exploration de pétrole en Australie) à la régulation la plus stricte en matière de sureté et de protection de l’environnement du pays, AGL ira au-delà en réponse aux préoccupations de la communauté ».

Réactions et commentaires
Bon d'accord, c'est vrai, qu'on a beaucoup pollué, mais promis , maintenant on va un peu moins polluer..... demain
ADO | Le 29 janvier 2013 à 22:02:50
Déposer un commentaire