Celtique Energie recherche-t-elle du gaz de schiste en France ?

Celtique Energie  recherche  gaz de schiste  permis  suisse  france

La compagnie pétrolière Celtique Energie, qui détient des permis de prospection à la frontière entre la Suisse et la France, est soupçonnée de rechercher du gaz de schiste à la suite de la publication d'un article par le journal « Le Courrier ». De quoi faire crier au scandale, sans raison.

La recherche n'est pas interdite, seule la fracturation hydraulique l'est

La France a interdit la technique de fracturation hydraulique le 13 juillet 2011 et a confirmé cette interdiction en septembre 2012. Mais elle n'a jamais interdit la recherche d'hydrocarbures non conventionnels. Encore une fois, une confusion s'opère.

Les permis de recherche obtenus par la compagnie pétrolière Celtique Energie se situent dans le Jura. Selon le journal qui a dévoilé le dossier, des hydrocarbures non-conventionnels auraient été trouvé. Cela ne devrait inquiéter personne.

Recherche ne signifie pas exploitation

Lors de la recherche d'hydrocarbures conventionnels, il est tout à fait possible de tomber sur des gisements non-conventionnels, et vice-versa. Ce qui est important, aux yeux de la loi, c'est la technique utilisée. Aussi longtemps que la technique de fracturation hydraulique n'a pas été employée par Celtique Energie sur le sol français, la compagnie n'est pas en train d'aller à l'encontre de la législation.

Si au moment de l'obtention des permis, soit entre 2009 et 2010, Celtique Energie recherchait des gaz de schistes, c'était son droit. La loi n'interdisait pas encore l'exploitation de cette ressource via la technique de fracturation hydraulique. Aujourd'hui, la société a dû revoir ses projets et ne se tourne que vers les hydrocarbures conventionnels.

Réactions et commentaires
Arretez de fracturer Cette PLanete pour votre merde.......VOUS ALLEZ NOUS FAIRE CREVER POUR VOTRE PORTEFEUILLE???? SOYEZ HUMAINS.....
Bruno | Le 13 avril 2014 à 18:00:39
Déposer un commentaire