La thaïlandaise PTTEP traite avec les États-Unis

Etats unis  schiste  pttep  thaïlande

Le Département des combustibles et des minéraux du gouvernement thaïlandais a demandé à la PTTEP, compagnie d’exploitation et de production de pétrole, l’autorisation d’explorer les gisements de gaz de schiste aux États-Unis afin d’importer du gaz naturel liquéfié et d’assurer la sécurité de la Thaïlande en matière d’énergie sur le long terme.

La semaine dernière Songpop Polachan, directeur général du département, a déclaré que « les États-Unis sont appelés à devenir le plus grand exportateur mondial de condensat dans les deux ans  à venir grâce à par l'exploitation de ses gisements de pétrole de schiste ».

Les Etats-Unis prévoient de baisser le prix du baril de pétrole le faisant passer de 112 à 99 millions de dollars d’ici 2014. Grâce à la découverte de vastes réserves de schistes, la production va augmenter d'un quart et atteindre son plus haut niveau en 26 ans d’exploitation. De nombreux pays cherchent à acheter du gaz afin de réduire leur dépendance à l’égard du Moyen-Orient.

La Corée du Sud, de son côté, déclare avoir les capacités d’acheter aux Etats-Unis 180 millions de tonnes par an.  Bien que la demande en gaz naturel ait atteint les 4.8 billion, la Thaïlande s’est quant à elle mise d’accord avec le gouvernement  américain afin de soutenir à l’avenir les recherches de  PTTEP. 

« Une alternative plus susceptible d'accroître l'approvisionnement en gaz naturel est d'acheter davantage du Myanmar (Birmanie)», déclare le gouvernement thaïlandais qui se dit à la recherche de sources alternatives afin d’assurer une sécurité nationale en énergie.

Deux solutions sont à prévoir dans ce cas : l’ouverture des appels d’offres ou l’achat plus fréquent au  Myanmar.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire