Talisman Energy pourrait cesser ses opérations en Pologne

Talisman Energy  Pologne  gaz de schiste  désinvestissement

La canadienne Talisman Energy a annoncé une réorganisation de ses priorités de prospection et d’extraction du gaz de schiste. Ses projets en Pologne pourraient de fait être compromis ce qui ferait de Talisman Energy la seconde grande compagnie à quitter la Pologne.

Il y a quelques temps, Exxon Mobil avait annoncé abandonner ses projets d’extraction du gaz de schiste dans le pays de l’Est de l’Europe suite à de mauvais retours de ses premiers forages de prospection. Une situation qui n’a toutefois rien changé aux projets de Chevron et du gouvernement polonais qui continuent de croire dans les hydrocarbures non conventionnels.

Aujourd’hui, c’est Talisman Energy qui pourrait quitter le pays, selon ce qu’a annoncé un porte-parole de la compagnie. Mais les résultats des forages préliminaires ne seraient pas, cette fois-ci, en cause. Il semblerait que les investisseurs aient été refroidis par les nouvelles estimations, revues à la baisse, des réserves de gaz de schiste.

« Talisman Energy est en train de changer sa stratégie opérationnelle pour les années à venir afin de suivre les marchés changeants du gaz et du pétrole » a déclaré Tomasz Gryzewski, directeur de Talisman Energy Pologne.

Les décisions définitives seront connues, selon M. Gryzewski, avec les résultats définitifs du premier trimestre 2013, mais une possibilité de désinvestissement en Pologne serait à l’étude dans les hautes sphères de la compagnie canadienne.

Talsiman Energy pourrait alors revendre les trois permis de prospection et d’extraction qu’elle détient sur le territoire polonais.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire