Le développement de l’huile de schiste permettra à la Russie de rester leader sur le marché pétrolier

huile de schiste  Russie  pétrole  leadership

La Russie pourrait retrouver sa place de leader sur le marché pétrolier si le développement de ses ressources en huile de schiste allait bon train.

La Russie, plus grand producteur de pétrole après l’Arabie Saoudite, est  dans une situation décadente depuis plusieurs années : elle doit faire face à l’affaiblissement de son économie, une baisse de sa population, sa puissance géopolitique n’est plus ce qu’elle était sans compter le fait que son industrie pétrolière devrait rapidement entrer dans une phase de déclin et le futur n’est pas des plus prometteurs.

Cependant, le Kremlin a peut-être de bonnes nouvelles : selon Leonid Fedun, vice président de Lukoil, la Russie sera capable de maintenir une production brute de 10 millions de baril par jour pour les années à venir dans la mesure où le schiste de la Sibérie de l’Ouest (Bazhenov) compense les pertes des gisements pétroliers du pays.

Selon les estimations, les gisements du Bazhenov sont 5 fois plus importants que la formation du Bakken aux Etats-Unis. En ce sens, la Russie pourrait avoir un bel avenir si ces gisements étaient développés avec succès.

Les entreprises russes ne possèdent pas encore la technologie adéquate pour mener à bien les forages qui ont permis aux Etats-Unis de connaître un boom du schiste et poussent le Kremlin à agir en conséquence avant que les explorations commencent.

Les Etats-Unis se réjouissent à l’idée que la Russie commence à extraire ses réserves en schiste, puisque  que l’huile  de schiste permettra de maintenir des prix bas sur les marchés mondiaux pétroliers, d’être moins dépendant du Moyen Orient et d’améliorer la sécurité des ressources mondiales. 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire