Gaz de schiste : une société australienne vend ses licences d'exploration dix millions de livres

licence  gaz de schiste  Australie  Eden Energy

Une compagnie australienne a accepté de vendre ses licences d'exploration de gaz de schiste et des veines de charbon au Pays de Galles ainsi qu'en Grande-Bretagne pour 10 millions de livres.

Eden Energy, basé à Perth, a annoncé à la Bourse australienne que la totalité de ses parts Britanniques seront vendues à une compagnie anglaise non cotée : Shale Energy PLC.

Si l'accord est conclu, l'augmentation de la prospection grandeur nature avec la fracturation hydraulique devrait bientôt débuter au Pays de Galles. La technique à injecter de l'eau sous pression dans la roche afin d'en libérer le gaz.

Eden Energy partage ses licences d'exploration sur 1 000 hectares au Pays de Galles, allant de Swansea à Llantwit Major, avec la société Coastal Oil et Gas Ltd.

Les conditions de l'accord valent plus de 10 millions de livres. Celui-ci consiste en un versement en espèces de 750,000 livres et 6 millions de livres en actions dans le schiste, qui sont prévues à l'inscription dans le marché AIM de la Bourse de Londres.

Le solde de 3,25 millions de livres pourra être payé en deux tranches égales de 1,62 millions sur la base de la meilleure estimation indépendante de gaz récupérable sur 500 milliards de mètres cube, puis quand l'estimation atteindra le milliard de mètres cube.

La vente comprend 50 % des intérêts des dix-sept licences de pétrole et développement issues de l'entreprise commune d'Eden Energy en Ecosse et en Angleterre.

En juin 2011, Eden Energy a fait appel à des consultants américains du groupe RPS pour étudier les réserves en gaz de schiste potentiel à 800 km² des strates gisant sous l’Écosse.

Il est apparu que la région pouvait détenir 900 milliards de mètres cubes de gaz, dont 300 milliards récupérables.

Si les estimations s'avéraient être justes, les réserves équivalent à quatre ans de consommation gazière en Grande-Bretagne.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire