Acteurs économiques

Gaz de schiste  Royaume-Uni  exploitation  Ineos

Ineos à la recherche de gaz de schiste en Grande-Bretagne

Ineos, basé en Suisse et premier groupe chimique en Angleterre, va investir près d'un milliard de dollars (800 millions d'euros) dans la recherche de gaz de schiste au Royaume-Uni et en Écosse. L'entreprise rêve de reproduire la révolution énergétique qui a récemment eu lieu aux États-Unis. Et de voler au secours de l'industrie britannique.

Lire la suite
Gaz de schiste / Total / Pologne / exploration

Gaz de schiste : Total ne renouvellera pas son permis d’exploration en Pologne

La Pologne était l’un des seuls pays européens à autoriser l’exploration pour l’extraction du gaz de schiste. Les grands groupes pétroliers se sont alors massivement investis, puis se sont peu à peu retirés du projet. Total n’a pas fait figure d’exception.  

Lire la suite
Exxon  environnement  fracturation hydraulique  exploitation

Exxon prône la transparence sur la fracturation hydraulique

Alors que la technique de la fracturation hydraulique fait couler beaucoup d’encre quant à son impact sur l’environnement, la principale compagnie pétrolière américaine Exxon a décidé de rendre publics les risques liés à son exploitation du gaz de schiste.

Lire la suite
Etats-Unis  Chine  Forbes  schiste

World Resources Institute : « les Etats-Unis et la Chine devraient coopérer pour le gaz de schiste »

D’après Sarah Forbes, associée du World Resources Institute, les Etats-Unis et la Chine auraient tout intérêt à accroître leur coopération en matière d’exploitation du gaz de schiste. De fait, ces deux pays partagent des points communs géographiques importants.

Lire la suite
Total  eCorp  Royaume-Uni  Lincolnshire

Total s’associe à eCorp pour l’exploitation du gaz de schiste britannique

Total a conclu un accord avec eCorp UK, filiale de eCorp International, portant sur deux permis d’exploration et de développement dans le bassin de Gainsborough, situé dans la région du Lincolnshire, dans l’ouest du Royaume-Uni.

Lire la suite
Schilansky  UFIP  Total  raffinage

Jean-Louis Schilansky : « la fracturation hydraulique est une technique maitrisée »

L’industrie du raffinage se porte mal en France, avec quelque 700 millions d’euros de pertes en 2013. Selon Jean-Louis Schilansky, président de l’Union française des industries pétrolières (UFIP), le pays accuse un déficit de compétitivité face aux Etats-Unis et au Moyen-Orient.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 >

Le gaz de schiste est un enjeu de développement économique énorme pour la plupart des compagnies pétrolières et gazières. De très nombreuses entreprises et des milliers de personnes travaillent et dépendent des prospections et des extractions des produits schisteux.

La plupart des pays dans grands pays du monde ont des géants mondiaux qui partent à la conquête des marchés énergétiques. C’est le cas de la France avec GDF Suez ou avec Total. Les entreprises américaines sont très nombreuses : ExxonMobil, Chevron, ConocoPhilips. Parmi les plus grandes compagnies pétrolières mondiales, il ne faut pas oublier les boites chinoises, principalement Sinopec et China National Petroleum. Concernant la Russie, dont le territoire concentre environ vingt pour cent des réserves mondiales en gaz, le géant GazProm n’est pas en reste.

Le site LeGazdeSchiste.fr viendra décrire les nombreux mouvements économiques entre compagnies pétrolières mais aussi les nouveaux contrats de prospection ou d’extraction de gaz de schiste récemment signés ou négociés.