Gaz de schiste aux USA : des créations d'emplois dans l'industrie plastique

Gaz de schiste USA

Une étude publiée dernièrement aux Etats-Unis informe que l'industrie du plastique va connaître une nette créations d'emplois au cours des dix années à venir. Les coûts de production réduits dus à l'abondance du gaz de schiste en est l'explication principale.

Une autre excellente nouvelle donc pour les USA de l'Administration d'Obama. Après avoir engendré une indépendance énergétique programmée dans le court terme, des créations d'emplois dans le secteur gazier et une place de choix dans la liste des fournisseurs mondiaux en énergie fossile, le gaz de schiste n'en finit plus de ravir l'économie américaine. La dernière bonne nouvelle étant la création de plusieurs centaines de milliers de postes dans l'industrie du plastique.

Un rapport des plus encourageants en provenance de l'ACC, soit l'American Chemistry Council, annonce que le secteur bénéfice de la grande compétitivité des Etats-Unis en matière de gaz de schiste. Plusieurs milliards de dollars (130 approximativement) seront à terme investis dans la filière, générant ainsi de nombreuses créations d'emplois.

Des salariés plus nombreux et mieux payés

Parmi les conclusions du rapport, apparaît un point non négligeable pour les travailleurs du secteur du plastique : le salaire moyen. L'ACC indique à cet égard que le revenu moyen d'un ouvrier ou d'un cadre de cette branche d'activité s'élève à environ 85 000 dollars par an. Un chiffre qui a de quoi faire jalouser le reste de la société américaine puisqu'un tel salaire est  75% supérieur aux salaires du reste des ouvriers de l'industrie américaine.

Plus encore, l'ACC prévoit même que le secteur de l'industrie plastique concentrera même sa masse salariale sur le territoire US, au détriment des anciennes pratiques de délocalisation, en Asie notamment.

Un renouveau pour l'industrie américaine dans une tendance pourtant inverse en Europe notamment et surtout en France où le secteur connaît une sévère crise depuis de nombreuses années maintenant.

Au total, l'ACC planche sur une création de plus de 460 000 emplois directs et indirects. Les débouchés pour la filière sont nombreuses, ne serait-ce qu'au niveau national : la construction, le secteur automobile et autre industrie du packaging.

En conclusion du rapport, l'ACC avance d'autres chiffres des plus encourageants : les exportations de produits plastiques américains pourraient générer de substantielles retombées économiques. Une fourchette large allant de non moins de 6,5 milliards de dollars jusqu'à près de 22 milliards de dollars seraient à la clé dans une période couvrant les années 2014 à 2030. 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire