Chine : de nouvelles découvertes de réserves de gaz de schiste

Chine  gaz de schiste

Dépassant les prévisions pourtant déjà optimistes de l'année 2014, la Chine vient de rendre publiques les nouvelles réserves de gaz de schiste contenues dans son sous-sol. De quoi répondre progressivement à une demande en constante augmentation. Et de quoi s'imposer peu à peu comme un fournisseur mondial de premier ordre.

D'importants travaux de recherche et d'exploration des sols chinois ont permis de mettre à jours de toutes nouvelles réserves de gaz de schiste jusque là ignorées. Il s'agirait ainsi de non moins de 106,75 milliards de mètres cubes. Sur ce total impressionnant, quelques 26,69 milliards de mètres cubes seraient exploitables en l'état et dans une période de temps relativement réduite.

Ces nouvelles découvertes ont été rendues publiques par le gouvernement chinois, et c'est pour ainsi dire la première fois que Pékin officialise son stock de réserves en gaz de schiste et diffuse l'information au niveau international.  

Pour la seule année 2015, ces réserves seront exploitées à hauteur d'approximativement 7 milliards de mètres cubes selon les déclarations qui remontent à moins d'un an.

Aussi, ces toutes nouvelles perspectives vont-elles certainement inciter le gouvernement chinois à intensifier et à accélérer l'exploitation afin de pouvoir répondre de manière plus satisfaisante à une demande nationale  en constante augmentation : de l'ordre de +10% en moyenne année après année.  

Pour rappel, en 2014, le pays avait alors extrait quelques 1,5 milliards de mètres cubes de gaz de schiste.

Le bon en avant entre 2014 et 2015 est ainsi révélateur de la volonté du pays de s'inscrire également dans la liste des acteurs de poids au niveau global avec dans un deuxième temps la possibilité de vendre son gaz de schiste aux pays européens.

Des découvertes bienvenues pour la demande domestique

Ces nouvelles découvertes et les promesses de quantité massive de gaz de schiste qu'elles laissent espérer sont particulièrement bienvenues pour le pays.

Car la Chine est tout simplement l'un des plus importants consommateurs d'énergie au monde, le gaz naturel occupant une place de premier choix avec non moins de 167 milliards de mètres cubes consommés en 2014.

Jusqu'à présent, le pays ne pouvait à lui seul absorber la demande intérieure des ses usines et de ses populations notamment et devait donc avoir recours à d'importantes importations tout au long de l'année.

Dès 2009, le gouvernement chinois a ainsi commencé à explorer ses sous-sols pour en extraire du gaz de schiste. En 2011, l'exploitation officielle a débuté après que le pouvoir politique est approuvé ce gaz non conventionnel comme étant une ressource minérale indépendante.

Avec ces nouvelles découvertes, le pays fait ainsi un grand pas vers plus d'indépendance énergétique et aura de quoi satisfaire - au moins en partie - sa demande croissante.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire