Gaz de Schiste : une alternative à l’exportation du gaz russe ?

Gaz de Schiste / Europe / Russie / États-Unis

Alors que des tensions sont grandissantes entre Paris et Moscou, l’Élysée envisage très sérieusement de se passer du gaz russe en exportant le gaz de schiste bon marché des Américains. 

Acheminer le gaz de Schiste des États-Unis

Si le gaz russe représente 25 % des besoins de l’Union européenne, celle-ci cherche aujourd’hui à inverser les flux énergétiques qui circulent traditionnellement d’est en ouest. La France examine pour sa part, la possibilité de ne plus alimenter son marché en gaz russe.

L’idée de pouvoir exporter le Gaz de Schiste américain fait donc son chemin. Pour ce faire, il faudra néanmoins ouvrir la voie à des licences qui permettent d’exporter massivement son gaz très bon marché.  Il faudra également développer des terminaux sur la côte Est et acheminer le gaz de schiste par bateau en Europe.  

Pour en savoir plus

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire