Gaz de schiste : Ségolène Royal ne ferme pas les portes d’une éventuelle exploitation

Gaz de schiste / ségolène royal / exploitation / France

Nouvellement nommée ministre de l’Écologie, Ségolène Royal a exprimé ses opinions en matière de transition énergétique. Favorable à la « croissance verte », elle veut faire de la France un modèle écologique. À propos du gaz de schiste, elle est disposée à y songer puisque des techniques d’extraction propres ont été mises au point. 

Une exploitation "pour les générations futures"

En 2011, Mme Royal se disait « favorable à l'interdiction » de l'extraction du gaz de schiste tant que « la maîtrise » de cette exploitation « n'est pas garantie ». Pourtant, elle ne ferme pas la porte à une exploitation par « les générations futures », et juge « nécessaire de poursuivre la recherche sur les procédés d'extraction propre à long terme ».

Avec les nouvelles techniques d’exploitation propres entre autres mises au point par Total, on peut envisager et espérer une ouverture prochaine du marché du gaz de schiste en France. 

pour en savoir plus

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire